Le Combiné d'Attelage

COMBINÉ D'ATTELAGE

Le concours combiné d’attelage se compose de trois épreuves distinctes : une épreuve de dressage, un marathon et un parcours de cône. Pour chacune de ses phases, le meneur et son équipe portent des tenues particulières. De la même façon, la voiture utilisée diffère pour chaque épreuve. Reconnu par la FEI et intégré aux Jeux équestres, l’attelage se pratique en simple, à deux ou à quatre en mains, avec des chevaux ou des poneys.

LE DRESSAGE 

Le dressage : une reprise est effectuée et les concurrents sont notés sur le style, l'impulsion et la qualité des allures, mais aussi sur la présentation de l'attelage. Le meneur est jugé sur sa maîtrise de l'attelage et sa technique équestre. La carrière doit mesurer 40 × 80 m ou 40 × 100 m au maximum.

LE MARATHON

Le marathon : épreuve chronométrée, elle se déroule sur des sections différentes, chacune permettant de juger le meneur sur un parcours en terrain varié, la vitesse, la maniabilité et les capacités physiques des chevaux. Certaines sections sont de la route, avec allure libre ou imposée (pas ou trot), tandis que d'autres abritent des obstacles naturels ou artificiels : dévers, gué, chicanes, rampes, … Les obstacles au nombre de 4 à 8 sont chronométrés individuellement. 

LES CÔNES

L'épreuve de maniabilité : elle s'effectue sur des circuits jalonnées par 15 à 20 portes balisées par des balles posées sur des cônes, dont un côté est vertical et l'autre en biais. Les pistes peuvent être aménagées dans une carrière d'équitation mais la dureté du sol est indispensable. Comme en CSO, les pénalités sont infligées lors de dépassement de temps ou pour chaque balle tombée.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now